This post is also available in: English (Anglais)

Sécurité à l'échouage 100%
Luminosité 100%
Habitabilité 100%
Plaisir sur l'eau 100%

Bi-Loup 90

BI-LOUP 90

Le Bi-Loup90, est pensé et construit pour des navigations plus lointaines mais toujours dans le même esprit: familial, simple et chaleureux ! Biquille au vitrage panoramique, le Bi-Loup 90 bénéficie d’un très grand volume intérieur, d’un plan de voilure généreux et d’un confort inégalable.

Le Bi-Loup90 est présenté en 2 cabines.

Le Bi-Loup 90 offre un véritable espace à vivre intérieur. L’agencement du bateau présente une ambiance intérieure chaleureuse et confortable grâce à l’utilisation de nombreux bois (type merisier/frêne) pour le plancher du navire comme pour les nombreux éléments de mobilier.

Le vaigrage de couleurs blanc cassé, positionné le long des bordés principalement apporte également de la chaleur à cet intérieur convivial et particulièrement agréable à vivre.

Equipé d’une Vraie table à carte et d’un carré confortable, ce voilier a été conçu à plus d’une centaine d’exemplaire dans ses versions antérieures (Bi-Loup89 puis Bi-Loup30). Comme tous les voiliers Bi-Loup, le roof panoramique permet une vision exceptionnel vers l’extérieur, au mouillage comme en navigation.

Le Bi-Loup90 est un voilier sécurisant: La sécurité du bateau se traduit à bord par un agencement clair, sans angles et fonctionnel. Dans le cockpit, deux banquettes parallèles et opposées permettent de se caler confortablement à la gîte. Equipé d’un cockpit fermé sur l’arrière en navigation, le bateau est tout à fait adapté et tolérant à des navigateurs amateurs avec enfants et peu amarinés. Sur l’arrière, depuis la jupe, le radeau de survie bénéficie d’une place de choix: protégé et paré à être éjecté dès que nécessaire. Dans les allures bon plein le bateau atteint aisément les 6 noeuds et remonte au près très correctement.

Construction:

Les quilles des Bi-Loup renferment le lest du bateau.  Elles reçoivent en outre une épaisseur de stratification supplémentaires par rapport au reste de la carène. Pas moins de 15mm de fibre de verre sera appliqué en périphérie des appendices pour assurer la raideur nécessaire à l’échouage et surtout, la solidité en cas d’impact. La base de quilles des voiliers est recouverte d’une « chaussette » réalisée en fibre de carbone et kevlar, permettant de protéger le contact entre le sol (parfois imparfait et abrasif) et le gel coat de la quille. Cette chaussette est rapportée/collée par l’extérieur, et agit comme une pièce d’usure en cas d’échouage fréquent.

Équipé d’une barre franche le bateau bénéficie d’une très grande manœuvrabilité grâce à un safran profond qui sert par ailleurs de point d’appui au mouillage.

La coque est rigidifiée d’un contre moule structurel. La finition du pont est assurée par un contre moule de plafond très simple d’entretien, intégrant les cloisons et les spots.

  • Longueur hors tout : 8,98m
  • Longueur de coque : 8,90m
  • Longueur de la flottaison : 7,70m
  • Largeur hors tout : 3,00m
  • Tirant d’eau : 1,10m
  • Déplacement lège : 3,00 tonnes
  • Lest : 1 200 kg
  • Surface de voile au près : 51 m2
  • Motorisation (Yanmar) : 14 ou 21 cv
  • Capacité d’eau douce : 140L
  • Capacité gasoil : 40L
  • Certification : B
  • Hauteur sous barrots : 1,88m
  • Nombre de couchettes : 7
  • Eau chaude (option) : 20L
  • Cuve eaux noires (option) : 25L

Partager avec nous votre expérience Bi-Loup en nous envoyant un mail

This post is also available in: English (Anglais)

Bonjour,
… de retour de transat entre Saint Martin et Flores aux Açores, nous avons eu une météo assez virile.
Une première dépression au près avec des vents de 8/9 Bf (raf max enregistrées à 50,7 nds) et ensuite une deuxième au portant avec des vents de 7/8 Bf et une mer très creuse.
Nous avons du utiliser un trainard « jordan’s » pour stabiliser l’arrière du bateau.
A aucun moment sur tout notre tour de l’Atlantique nous n’avons été inquiets pour notre sécurité le bateau s’est comporté admirablement bien.
Nous avons surtout pu apprécier l’incroyable comportement marin et sécurisant de notre biquille lors du passage des canaux entre les iles des Caraïbes où la houle de l’atlantique vient de travers.
Quentin de Voilier « Pti-Ket »